André Robillard, en chemin

andre robillard portrait prend 1 polaroid

Après un premier film réalisé avec le créateur d'Art Brut André Robillard en 1993, Henri-François et André ont continué à se voir assez régulièrement. Henri-François filmait parfois ces rencontres, sans autre projet que de poursuivre la relation initiée notamment autour d'une caméra. Ce film a été produit pour être présenté dans le cadre de l'exposition rétrospective André Robillard au Musée des Beaux-Arts d'Orléans en 2013.

« À travers le portrait d'André Robillard, Henri-François Imbert par la qualité de son regard et la pudeur de sa position a su nous interroger sur ce qu'est l'art et sur ce qu'est la vie d'un homme entre contrainte et liberté. André Robillard construit sa vie comme une œuvre et parcourt ce monde au pas de charge en ne cessant pas de le nommer. Son œuvre, l'homme qu'il est et le film sont, à ce propos, d'une adéquation formidable. Nous avons donné une mention à Henri-François pour André Robillard, en chemin.  »

Mention Spéciale du Jury au Festival Traces de Vies, Vic-le-Comte, 2013.